La maison


A 20 km au nord de Montpellier, près du Pic Saint Loup, le couvent des Tourelles a été construit par Thomas Gleb en 1971, à la demande des soeurs Dominicaines des Tourelles résidant à Montpellier.
Mme Geneviève Colboc et Mr Thellier, architectes ont signé les plans.
Lors de leur décision de quitter leur couvent de Montpellier,
les soeurs dominicaines font appel à Thomas Gleb pour dessiner celui dans lequel elles iront s'installer.

C'est qu'elles ont beaucoup aimé l'oratoire qu'il vient de réaliser à la Sainte-Baume
et elles veulent quelque chose de semblable.
En pleine garrigue, dans un lieu isolé et magnifique, Thomas Gleb dessine
une architecture-sculpture dans la quelle les sœurs sont heureuses de vivre, de prier,
étudier la Parole et accueillir dans leur hôtellerie.
En effet, c'est dans ce très beau cadre que leur charisme dominicain
peut s'épanouir et qu'elles peuvent accueillir tous ceux qui désirent prendre
du recul et approfondir seul ou en groupes un sujet à l'écart de l'agitation de Montpellier.

Depuis bientôt 50 ans les dominicaines expérimentent ce que signifie « habiter une œuvre d'art ».
Les personnes qui viennent en séjour au couvent des Tourelles disent toutes faire la même expérience.

Le couvent est inscrit sur la liste des sites à visiter lors des Journées du patrimoine.
De même, les sœurs espèrent obtenir bientôt le Label : « Patrimoine du XX ième siècle.

 

Images de l'architecture de la maison

Un diaporama pour mieux nous connaitre